EuroMediation à l’école

De la Recherche-Action à la Formation-Action

Enseignants, médiateurs et chercheurs de L'Institut EUROMEDIATION mènent depuis près de 40 ans un travail de recherche-action et de formalisation dans lesquels la formation-action dans le domaine scolaire tient une place centrale. 

Après une première expérience de médiation pénale dans les DOM-TOM en 1980 et à l’issue de 10 années de recherche et de pratique, ils furent les premiers en France, dès 1991, et parmi les tout premiers en Europe à s'intéresser à la médiation en milieu scolaire. C’est ainsi qu'en 1996 ils furent sollicités pour concevoir et mettre en place le programme pilote de l’UNESCO. 

Notre Approche Intégrative de la médiation puise ses sources à divers courants des sciences humaines (psychologie, philosophie, sociologie, anthropologie, ethnologie, pédagogie, didactique…) et des neurosciences cognitives et émotionnelles :

Programme Pilote de l’UNESCO «Développement d’une culture de paix et de non violence dans les établissements scolaires»

Logo UNESCO-Fr

Le programme EUROMEDIATION de médiation scolaire de L’Institut a été développé à partir de 1996 par ses formateurs à la demande de l’UNESCO, forts de la première expérience française de médiation scolaire (1991) qu’ils avaient conduite avec une autre structure.

Lancé comme programme pilote dans le cadre de la préparation de la Décennie de la paix 2001-2010, il continue de s'enrichir au fil des recherches et des applications menées dans quelques centaines d'établissements scolaires en Europe et dans le monde. 

Médiation, langue et civilité (pdf)

  • Approche Centrée sur la Personne (Carl R. Rogers)
  • Alphabétisation émotionnelle et intelligence émotionnelle (Claude Steiner, École de Palo Alto)
  • Médiation & Facilitation de groupes interculturels (Carl R. Rogers)
  • Méthode Gordon (Thomas Gordon)
  • Coaching, éducation et counselling (Carl R. Rogers) 
  • Communication Non Violente (Marshall Rosenberg)
  • Compétences sociales & Éducation relationnelle (Jacques Salomé),
  • Counselling & conseil thérapeutique (Elias Hull Porter)
  • Jean Piaget, Maria Montessori, Célestin Freynet, Antoine de la Garanderie, Mihály Csíkszentmihályi et tant d’autres.


Au service des enseignants, des établissements, des élèves et des familles

De la médiation intérieure, intra-personnelle, de nature cognitive et émotionnelle, à la médiation inter-personnelle des relations humaines et des conflits, qui lui ajoute une dimension sociale, EUROMEDIATION propose de multiples applications pour accompagner les enseignants et les éducateurs, les élèves et leurs familles, les établissements eux-mêmes dans leurs projets, vers une transmission efficace des savoirs cognitifs et sociaux, des règles élémentaires de la vie en société… jusqu'à la remédiation des apprentissages fondamentaux : 

  • MATERNELLE et JARDIN D'ENFANTS : Neuro-Éducation et développement neuro-affectif, cognitif et social de l’enfant - ‘Éducation bienveillante’ & ‘Pédagogie positive’
  • PRIMAIRE et SECONDAIRE : Neurobiologie des comportements, des apprentissages… et du décrochage
  • SECONDAIRE : Spécificités neurobiologiques de l’adolescent - Conséquences pour les jeunes, les familles et le Collège
  • PROFESSIONNELS :  Analyse et étayage des pratiques professionnelles pour les enseignants face au stress, dans la gestion de classe et la pédagogie
  • PROFESSIONNELS : Formation de formateurs à l’Approche Intégrative de la médiation
  • PROFESSIONNELS et FAMILLES : Formation à la (re)médiation des apprentissages et au tutorat centré sur l’élève
  • FAMILLES : Aide à la parentalité et Médiation Familiale (parents, enfants, couples conjugaux ou parentaux, familles recomposées, liens inter-générationnels, fratries, successions…)
  • ÉTABLISSEMENTS : Réalisation d’audits scientifiques de programmes de médiation scolaire et de médiation par les pairs
  • ÉTABLISSEMENTS : Accompagnement de projets de médiation scolaire 
    • Sensibilisation et formation des délégués de classe
    • Création de PREMs, i.e. Points de Rencontre, Écoute et Médiation
    • Initiation et formation d'adultes à la médiation intégrative®, i.e. à la fois médiation des conflits et remédiation des apprentissages
    • Formation de formateurs d’enfants
    • Formation d'élèves à la médiation par les pairs - sous réserve d’un projet d’établissement, de solides engagements de la communauté pédagogique et éducative sur les plans déontologique, juridique, psychologique, didactique et pédagogique, et d’une supervision effective (cf. nos articles scientifiques sur le sujet)
    • Accompagnement des mesures disciplinaires par la médiation
    • Création de véritables Conseils de Médiation
    • Café des Parents & Café-Médiation Adultes-Adolescents
    • Analyse et étayage de pratiques professionnelles et Formation sur Retour d'expérience (méthode FORTEX)
    • Supervision de médiateurs et de formateurs en médiation
    • Participation à un réseau de médiateurs inter-établissements


Stage pratique mensuel

Chaque mois, un séminaire réunit, alternativement à Genève, Karlsruhe, Luxembourg, Turin, Bayonne, Bordeaux, Paris ou Strasbourg, des débutants et des professionnels pour une formation pratique à la Médiation intégrative® et à l’Accompagnement des personnes en conflit inter-dividuel ou intra-personnel ; une occasion de découvrir ou de se perfectionner, et de faire le point sur les dernières recherches dans le domaine. 

N’hésitez pas à nous rejoindre ou nous interroger pour un programme ‘intra’ ad hoc pour votre établissement ou votre organisation.


Education bienveillante et pédagogie positive - Rétablir quelques vérités 

Certains  afficionados français de l’éducation bienveillante et de la pédagogie positive expliquent doctement que la recherche en neurosciences émotionnelles a commencé très tard en France et en Europe, il y a dix ans à peine. Plutôt que de protéger un hypothétique pré-carré en ne citant jamais les chercheurs européens, nous préférons rétablir la vérité car c'est bien en Europe et singulièrement en France que ces recherches ont commencé. 

  • Le précurseur au niveau mondial fut le Pr. Henri Laborit — par ailleurs inventeur des premiers neuroleptiques — qui y consacra l’essentiel de son travail depuis la fin des années 50 (Éloge de la fuite, 1971. L’inhibition de l’action, 1980.  Mon Oncle d’Amérique, film d'Alain Resnais, 1981) et s’il ne reçut pas le Prix Nobel, c’est, chuchote-t-on, parce qu’il s’était déclaré ‘anarque’. 
  • Le Pr. Jean-Didier Vincent (La biologie des passions, 1986), membre de l’Académie des Sciences,  lui aussi y consacra presque toute sa carrière, à la tête d’un laboratoire associé au CNRS, puis d’une unité de recherche de l’INSERM et enfin de l’Institut de neurobiologie Alfred-Fessard de 1991 à 2004. Lui aussi, selon ses confrères aurait du recevoir le Nobel, mais lui aussi se déclare volontiers ‘anarque’.
  • Le Pr. Pierre Karli, également neurobiologiste, lui aussi membre de l’Académie des Sciences, présida l’université de Strasbourg et dirigea le Laboratoire de neurobiologie du CNRS. Il consacra tous ses écrits de 1987 à 2009 à vulgariser les apports des neurosciences émotionnelles et fonda l’Institut pour la Promotion du lien social en 2000.
  • Le spécialiste mondial de l’empathie, le Pr. Jean Decety, un Français enseignant à l’Université de Chicago, fut l’étudiant du Pr. Marc Jeannerod (Le cerveau intime, 2005) à Lyon 1, avec qui il soutint sa thèse. 
  • Au Collège de France, le travail du Pr. Stanislas Dehaene, spécialiste mondial des processus d’acquisition cognitive, consiste précisément à faire le lien entre émotions, conscience et cognitions. Personne ne saurait ignorer ses cours qui sont accessibles en podcast (vidéos et documents) sur le site du Collège de France.
  • Quant au concept même d’intelligence émotionnelle, il ne remonte pas aux années 2000 avec Daniel Goleman, mais aux années 80 avec le plus proche collaborateur d’Eric Berne, le Franco-Américain d’origine autrichienne, Claude Steiner, qui fut l’inventeur du concept ‘d’alphabétisation émotionnelle’ (L’ABC des émotions, 2003) mais aussi de la fameuse matrice de l’Analyse Transactionnelle.

On peut continuer indéfiniment la liste sans avoir recours aux chercheurs ‘from the other side of the pond’, au demeurant tout aussi illustres. Carl Rogers lui-même, qui a consacré une partie de son travail à l’éducation (Liberté pour apprendre, 1972), évoquait, dès la naissance des neurosciences dans les années 60, la nécessité de s’y intéresser pour mieux comprendre le fonctionnement de l'Humain.

#MediationScolaire #FormationMediationScolaire #MediationParLesPairs #FormationMediationParLesPairs 

© 2010, PLtd pour Neuro-QUantum® @ L•E•S•Mediations sàrl, Genève (HQ), Luxembourg, Paris, Strasbourg, Bayonne - Tous droits réservés • Nous contacterMentions légales