(EN TRAVAUX)
---------------

DU BON USAGE DE LA MÉDIATION

La médiation urbaine ou territoriale est depuis quelques années appelée à la rescousse des situations les plus diverses, par les communes, les services publics ou les bailleurs sociaux. 
il est pourtant parfois difficile de comprendre en quoi consiste la médiation et ce que font réellement les médiateurs : aide à la circulation, animation de rue, ou traitement des conflits de voisinage, des incivilités et des violences urbaines, prévention de l'insécurité ou de la précarité, comblement du fossé entre les générations, réponse au sentiment d'abandon des populations des quartiers, accompagnement des difficultés à faire face aux accidents de la vie ou à se diriger dans le dédale des aides, accès au(x) droit(s)… La médiation ne traiterait donc pas seulement de résolution de conflits ?

LES 3 FONCTIONS DE LA MÉDIATION TERRITORIALE & DE LA MÉDIATION SOCIALE
Ces 3 fonctions de la médiation urbaine ou territoriale définissent les contours d'une véritable
Politique de la ville « humaniste », pour une condition humaine et une citoyenneté épanouies :
1 - MÉDIER les conflits ponctuels et prévenir ceux qui pourraient survenir ; la médiation, premier droit de la personne, celui de pouvoir rencontrer et s'expliquer avec son “adversaire” du moment en la présence facilitante et rassurante de tiers expérimentés, pour rétablir un lien social non-violent
2 - ACCOMPAGNER les personnes pour qu’elles se (re)mettent en capacité de faire face à la complexité de la vie, restaurent leur autonomie et leur responsabilité dans une inter-dépendance assumée.
3 - FORMER
les intervenants sociaux à accueillir et accompagner les citoyens dans leurs difficultés quotidiennes, vues comme autant de conflits symboliques ou réels avec leur environnement, et former les médiateurs à la résolution de conflits, réels et symboliques.
Située en amont des deux premières,
c’est le métier des consultants de l’Équipe VILLE & MÉDIATION de l’INSTITUT EUROPÉEN DE LA MÉDIATION

FORMER LES ACTEURS DE LA VILLE
Pour mettre en place une politique de la ville au service des citoyens, les décideurs savent qu’il ne suffit pas de créer des postes de médiateurs et d'embaucher des
grands frères.
Confrontés au désarroi ou à la détresse, aux exaspérations, aux tensions qui annoncent ou suivent les conflits, à la violence verbale ou physique de ceux qui vivent, travaillent ou circulent sur leurs territoires, les acteurs de la ville ont besoin d’être convenablement formés, accompagnés, supervisés, et leurs pratiques analysées et étayées :
- Médiateurs urbains ou de quartier (Agents Locaux de Médiation Sociale, Agents de Prévention et Sécurité), Médiateurs des transports, Éducateurs de rue,
- Médiateurs de réussite scolaires, Médiateurs éducatifs,
- Assistantes Sociales et autres travailleurs sociaux en général
- Policiers (Polices Nationale et Municipales), Agents de sécurité,
- Médiateurs administratifs, Agents d'accueil des services publics (mairie, services médico-socio ou socio-éducatifs), des Centres d'Accès au Droit, des Missions Locales, des Antennes de Quartiers, des Maison de l’Emploi,de Pôle Emploi…
C’est l’une des vocations des professionnels de l’Équipe VILLE & MÉDIATION de L’INSTITUT.

INGÉNIERIE DE PROJET POUR LA VILLE
La mise en place de projets de médiation territoriale nécessite un large savoir-faire dans les affaires de la ville et la mise en perspective de multiples expériences.
Depuis 1996, les experts EUROMEDIATION accompagnent les élus et les décideurs en Europe : 
• De Paris à Milan, Madrid, Lisbonne, Mitrovica, Fontenay-le-Fleury, Pierrefitte-sur-Seine, Stains, Asnières ou Gennevilliers
• De l'
ingénierie de projet à l'évaluation, en passant par la formation des médiateurs, la supervision des équipes, le lancement, la communication, le reporting, EUROMEDIATION intervient sur tout ou partie d'un projet territorial.

VILLE-MÉDIATION

À l'initiative des experts EUROMEDIATION, quelques élus ont fait de leur ville des territoires pilotes.
• Dès 1999, les communes italiennes de la banlieue nord de Milan, Cinisello-Balsamo, Bresso, Cormano et Cusano-Milanino, où, durant deux ans, EUROMEDIATION a formé 25 travailleurs sociaux et bénévoles du milieu associatif, dans le cadre d’un programme-pilote de recherche du Centro Nazionale di Prevenzione e Difesa Sociale. Un Centre de médiation intercommunal s’est ouvert qui accueille et traite les conflits familiaux, de voisinage, du travail, de générations, de communautés, etc. Avec DIKE, l’un de ses partenaires italiens, l’expérience s’est étendue aux écoles et multipliée depuis dans de nombreuses villes italiennes.
• En décembre 2006,
Pierrefitte-sur-Seine (93) est devenue la première Ville-Médiation en Europe, avec le soutien de la Mission Régionale Droit et Ville et la participation du Forum Français pour la Sécurité Urbaine. À la demande de Hibat Tabib, fondateur et directeur de l'AFPAD (Association pour la Formation Professionnelle et l'Accès au Droit), Centre d'Accès au Droit et de Médiation, EUROMEDIATION y a formé, entre 2003 et 2005, plus de 150 acteurs de la ville, enseignants, travailleurs sociaux, employés municipaux, policiers… qui ont constitué une équipe de bénévoles de 25 citoyens médiateurs. Des formations conduites par l’équipe EUROMEDIATION - VILLE & MÉDIATION, avec l'aide de l'ARDEVA, du Conseil Régional d'Île-de-France et du Fonds Social Européen. Les médiateurs citoyens assurent depuis des permanences à l’AFPAD mais aussi dans les collèges, au Commissariat de Police de Stains-Pierrefitte…

RECHERCHE POUR LES MÉTIERS DE LA VILLE
Outre son propre programme de recherche, L’Institut Européen de la Médiation collabore avec divers Instituts de recherche en Sciences Sociales, pour analyser, comparer, évaluer et faire progresser les pratiques de la médiation et les métiers de la ville.

Quelques textes
• Premier centre intercommunal de médiation (Cinisello-Balsamo, Bresso, Cormano, Cusano-Milanino - banlieue nord de Milan)
• 
Médiation, une culture de l'autonomie et de la responsabilité
(in
Actes du colloque du 30 janvier 2004 : De l'Accès au Droit à la médiation: un projet politique? Pierrefitte-sur-Seine)
• 
Médiation linguistique et interculturelle (Commission Fédérale des Étrangers, Lausanne)

Références
Collectivités territoriales en France (Conseil Régional d’Île-de-France, Préfecture de Région Île-de-France, communes de Fontenay-le-Fleury, Gennevilliers, Pierrefitte-sur-Seine, Angoulême, Vaulx-en-Velin), Nouvelle Calédonie, Italie (région Lombardie, communes de Cinisello-Balsamo, Bresso, Cormano, Cusano-Milanino), Suisse (Commission Fédérale des Étrangers), etc.